Présentation / Actualités Recherche Tableaux de bord Approche nationale FAQ Glossaire Liens Contactez-nous

Base de données BASOL sur les sites et sols pollués
(ou potentiellement pollués) appelant
une action des pouvoirs publics, à titre préventif ou curatif

Région : Nouvelle-Aquitaine
Département : 87
Site BASOL numéro : 87.0016
Situation technique du site : Site traité avec surveillance, travaux réalisés, surveillance imposée par AP ou en cours (projet d'AP présenté au CODERST) Site traité avec surveillance, travaux réalisés, surveillance imposée par AP ou en cours (projet d'AP présenté au CODERST)
Date de publication de la fiche : 09/02/2015
Auteur de la qualification : DREAL Unité territoriale Haute-Vienne + Service PPRCT

Localisation et identification du site
Nom usuel du site : Ancienne station service du Centre Commercial de Corgnac (COOP ATLANTIQUE)

Localisation  :
Commune : Limoges
Arrondissement :
Code postal : - Code INSEE : 87085 (138 882 habitants)
Adresse : Rue Marcel Cerdan entre la tour "Gémeaux n° 6" et le centre commercial
Lieu-dit : ZUP du val de l'Aurence
Agence de l'eau correspondante : Loire-Bretagne
Code géographique de l'unité urbaine : 87601 : Limoges (184 066 habitants)


Géoréférencement :

Référentiel Coordonnée X Coordonnée Y Précision Précision (autre)
LAMBERT93

Référentiel Coordonnée X Coordonnée Y Précision Précision (autre)
LAMBERT II ETENDU 514147 2093967 Autre Correspond sur cadastre.gouv.fr au point jaune de la parcelle section 000 OI 01 n° 227 qui matérialise la rue Marcel Cerdan (Conversion en Lambert II étendu des coordonnées WGS 84 (GPS) exprimées en DD : Lat. 45,840543N et Long. 1,231384E. Ce point a été pris par commodité pour le repérage dans Géolimousin. Il se situe à quelques dam des piézomètres de contrôle (cf. observations dans tableau du parcelle).

Parcelles cadastrales :

Cadastre Section cadastrale N° de parcelle Précision parcellaire Source documentaire Observations
Nom Arrondissement Date
Limoges 21/01/2015 000 OI 01 227 Contour hors parcellaire ? cadastre.gouv.fr Date de dernière mise à jour en CDIF 02/07/2014 Date de dernière mise à jour sur www.cadastre.gouv.fr 07/11/2014 Consultation du 21/01/2015 Attribut "Contour hors parcellaire" car la parcelle correspond à partie de la voie publique (rue Marcel Cerdan) séparant le centre commercial des deux tours de la résidence « Les Gémeaux » dont la tour n° 6. Deux piézomètres de contrôle sont implantés sur le trottoir longeant le parvis de cette tour, donc au voisinage de la zone où l’impact sur les eaux souterraines a généré l'émission d'hydrocarbures volatils dans les sous-sols de l'immeuble.

Plan(s) cartographique(s) :

Aucun plan n'a été transféré pour le moment.

Responsable(s) actuel(s) du site : EXPLOITANT (si ICPE ancienne dont l'exploitant existe encore ou ICPE en activité)

Nom : COOP ATLANTIQUE
   il s'agit DU DERNIER EXPLOITANT

Qualité du responsable :
PERSONNE MORALE PRIVEE


Propriétaire(s) du site :

Nom Qualité Coordonnées
AFUL de Corgnac PERSONNE MORALE PRIVEE


Caractérisation du site à la date du 21/01/2015

Description du site :
Suite à une fuite intervenue au niveau d'une station service, des infiltrations d'eaux polluées par des hydrocarbures ont lieu dans les sous-sols d'un immeuble situé à l'aval.

 

Description qualitative :
1. Genèse de l’affaire, mesures de mise en sécurité immédiates :

Les odeurs d'essence dans l'immeuble d'habitation collective ont permis au gardien de ce dernier de donner l'alerte.
Une ventilation des sous-sols ainsi que de certaines parties de l'immeuble a été immédiatement mise en place à l'aide de matériel antidéflagrant. Parallèlement, des mesures fréquentes d'explosimètrie, réalisées par les sapeurs pompiers, ont exclu tout risque de cette nature.

L'analyse des eaux souterraines a révélé un profil chromatographique typique d'hydrocarbures de type essence. Dès connaissance de cette information (le 12/04) la cuve "super et sans plomb 95" a été vidée puis a subi un test d'étanchéité qui a conclu à l'absence de fuite.

2. Suppression de la source primaire de pollution et mise en place d’un traitement des eaux souterraines :

Une étude de sols réalisée par le bureau d'étude AMDE, a révélé une pollution des terres au niveau de la station-service. Les cuves ont donc été extraites et éliminées. Les terres polluées ont été excavées et envoyées en centre de traitement dûment autorisé.

Les eaux souterraines accumulées au pied de l'immeuble sont pompées et traitées via un dispositif séparateur d'hydrocarbures.
Un piézomètre de contrôle, installé entre les 2 puits de pompage, permet de suivre l'évolution de la pollution.
Le rabattement de la nappe empêche l'infiltration d'eaux dans les sous-sols de l'immeuble.

Depuis le déclenchement de l'affaire, la préfecture a organisé de nombreuses réunions auxquelles assistent des représentants de l'ensemble des parties prenantes (syndic. des copropriétaires, habitants de l'immeuble, exploitant, Ville de Limoges, services de l'Etat).
La dernière réunion s'est tenue le 17 septembre 2002. Considérant l'évolution favorable de la situation, aucune nouvelle réunion n'a été programmée par la suite.

En octobre 2002, suite au dépôt d'un dossier de cessation d'activité par l'exploitant, la DRIRE a demandé à ce dernier de compléter son dossier par :
- la proposition de seuils de dépollution des eaux ;
- les modalités du programme de surveillance des eaux souterraines.

Un nouveau bilan a été réalisé en août 2003. Ce bilan révèle que les concentrations en hydrocarbures mesurées dans les ouvrages de surveillance des eaux souterraines diminuent régulièrement. Depuis le début de l'opération de pompage, environ 450 litres d'hydrocarbures libres ont été extraits de la nappe.

3. Surveillance des eaux souterraines :

Sur proposition de l’Inspection des Installations Classées et après avis favorable du Conseil Départemental d’Hygiène dans sa séance du 17 février 2004, un arrêté préfectoral (DRCLE 1-N° 2004-447 du 12 mars 2014) a imposé une surveillance sur 2 puits et 1 piézomètre semestriellement pour les années 2004 et 2005 sur les hydrocarbures totaux et les BTEX.

4 campagnes de surveillance ont eu lieu en avril 2004, mars et septembre 2005 et février 2006.
La dernière campagne a permis de constater la disparition du film d’hydrocarbures.
Cependant le rapport de contrôle, s’il concluait que la poursuite du suivi n’apparaissait plus nécessaire suite au déplacement et à la reconstruction de la station service à l’origine de la pollution conformément à la réglementation en vigueur, mentionnait cependant la présence d’un impact résiduel sur le piézomètre, même si les résultats pouvaient être discutés en raison d’une mauvaise réalimentation en eau ne permettant pas de purger correctement le piézomètre.

Suite à une visite sur site le 14 avril 2010, il a été demandé à la société COOP ATLANTIQUE de reprendre la surveillance et au vu de ses résultats, soit de la continuer avec des ouvrages adaptés au contexte hydrogéologique local et correctement protégés, soit de procéder à la neutralisation des ouvrages dans les règles de l’art afin d’éviter tout risque de pollution accidentelle par la voirie.

Les campagnes de surveillance qui ont suivi, si elles ne montrent pas de dégradation de la situation globale, font cependant état de la persistance d’un impact résiduel.

4. Adaptation de la surveillance des eaux souterraines – Bilan quadriennal :

Suite à la dernière visite en date (13 octobre 2014), l’Inspection des Installations Classées a demandé la poursuite de la surveillance. Par courrier du 10 novembre 2014, COOP ATLANTIQUE confirme mettre en place un plan d’action pour réaliser cette surveillance.

En fonction des résultats, il est envisagé d’encadrer la poursuite de cette surveillance par arrêté préfectoral avec prescription d’un bilan quadriennal. Le cas échéant, une analyse des risques résiduels suivant les méthodologies nationales mises en place en février 2007 pourra aussi être prescrite.


Description du site

Origine de l'action des pouvoirs publics : AUTRE

Date de la découverte : 11/04/2002


Origine de la découverte :

Recherche historique Travaux
Transactions Dépôt de bilan
cessation d'activité, partielle ou totale Information spontanée
Demande de l'administration Analyse captage AEP ou puits ou eaux superficielles
Pollution accidentelle Autre :

 

Types de pollution :

Dépôt de déchets Dépôt aérien
Dépôt enterré Dépôt de produits divers
Sol pollué Nappe polluée
Pollution non caractérisée

 

Origine de la pollution ou des déchets ou des produits :

Origine accidentelle
Pollution due au fonctionnement de l'installation
Liquidation ou cessation d'activité
Dépôt sauvage de déchets
Autre


Année vraisemblable des faits : 2002
Activité : Détail de carburants
Code activité ICPE : L23


Situation technique du site
Evénement Prescrit à la date du Etat du site Date de réalisation
Travaux de traitement    Site mis à l'étude, diagnostic prescrit par arrêté préfectoral  26/08/2002 
Etude de traitabilité    Site mis à l'étude, diagnostic prescrit par arrêté préfectoral  05/08/2002 
Diagnostic initial    Site mis à l'étude, diagnostic prescrit par arrêté préfectoral  24/07/2002 
Mise en sécurité du site    Site mis à l'étude, diagnostic prescrit par arrêté préfectoral  24/04/2002 
Surveillance du site  12/03/2004  Site traité avec surveillance, travaux réalisés, surveillance imposée par AP ou en cours (projet d'AP présenté au CODERST)   

La station service était une installation classée soumise à déclaration.
La pollution est survenue quelques mois avant son démantèlement. Construction d'une nouvelle station service dans le cadre du développement du centre commercial.
Les eaux souterraines ne forment pas une nappe continue. La roche fissurée (gneiss) favorise les circulations d'eaux interstitielles.

Demande d'une nouvelle camapgne suite à la visite du 13 octobre 2014. Surveillance à continuer + bilan quadriennal à établir.


Rapports sur la dépollution du site : Aucun document n'a été transféré pour le moment.


Caractérisation de l'impact

Déchets identifiés (s'il s'agit d'un dépôt de déchets) :

Déchets non dangereux
Déchets dangereux
Déchets inertes

Produits identifiés (s'il s'agit d'un dépôt de produits) :

Ammonium Arsenic (As)
Baryum (Ba) BTEX (Benzène, Toluène, Ethyl-benzène et Xylènes)
Cadmium (Cd) Chlorures
Chrome (Cr) Cobalt (Co)
Cuivre (Cu) Cyanures
H.A.P. Hydrocarbures
Mercure (Hg) Molybdène (Mo)
Nickel (Ni) PCB-PCT
Pesticides Substances radioactives
Plomb (Pb) Sélénium (Se)
Solvants halogénés Solvants non halogénés
Sulfates TCE (Trichloroéthylène)
Zinc (Zn)
Autres :

Polluants présents dans les sols :

Ammonium Arsenic (As)
Baryum (Ba) BTEX
Cadmium (Cd) Chlorures
Chrome (Cr) Cobalt (Co)
Cuivre (Cu) Cyanures
H.A.P. Hydrocarbures
Mercure (Hg) Molybdène (Mo)
Nickel (Ni) PCB-PCT
Pesticides Plomb (Pb)
Sélénium (Se) Solvants halogénés
Solvants non halogénés Substances radioactives
Sulfates TCE
Zinc (Zn)
Autre(s) polluant(s) présent(s) dans les sols :
Aucun

Polluants présents dans les nappes :

Aluminium (Al) Ammonium
Arsenic (As) Baryum (Ba)
BTEX Cadmium (Cd)
Chlorures Chrome (Cr)
Cobalt (Co) Cuivre (Cu)
Cyanures Fer (Fe)
H.A.P. Hydrocarbures
Mercure (Hg) Molybdène (Mo)
Nickel (Ni) PCB-PCT
Pesticides Plomb (Pb)
Sélénium (Se) Solvants halogénés
Solvants non halogénés Substances radioactives
Sulfates TCE
Zinc (Zn)
Autre(s) polluant(s) présent(s) dans les nappes :
Aucun

Polluants présents dans les sols ou les nappes :

Ammonium Arsenic (As)
Baryum (Ba) BTEX (Benzène, Toluène, Ethyl-benzène et Xylènes)
Cadmium (Cd) Chlorures
Chrome (Cr) Cobalt (Co)
Cuivre (Cu) Cyanures
H.A.P. Hydrocarbures
Mercure (Hg) Molybdène (Mo)
Nickel (Ni) PCB-PCT
Pesticides Plomb (Pb)
Sélénium (Se) Solvants halogénés
Solvants non halogénés Sulfates
TCE (Trichloroéthylène) Zinc (Zn)
Autres : BTEX

Risques immédiats :

Produits inflammables
Produits explosifs
Produits toxiques
Produits incompatibles
Risque inondation
Risque inondation
Fuites et écoulements
Accessibilité au site

Importance du dépôt ou de la zone polluée :

Tonnage (tonne) : 120
Volume (m3) : 0
Surface (ha) : 0

Informations complémentaires :
Aucune

Environnement du site

Zone d'implantation :
Habitat : DENSE

 

 

Hydrogéologie du site  :

Absence de nappe.

Présence d'une nappe.

 

 

Utilisation actuelle du site :

Site industriel en activité.

  L'activité exercée est à l'origine de la pollution
  L'activité exercée n'est pas à l'origine de la pollution

Site industriel en friche.

Site ancien réutilisé

 

 

Impacts constatés :
Captage AEP arrêté (aduction d'eau potable)
Teneurs anormales dans les eaux superficielles et/ou dans les sédiments
Teneurs anormales dans les eaux souterraines
Teneurs anormales dans les végétaux destinés à la consommation humaine ou animale
Plaintes concernant les odeurs
Teneurs anormales dans les animaux destinés à la consommation humaine
Teneurs anormales dans les sols
Santé
Sans
Inconnu
Pas d'impact constaté après dépollution




Surveillance du site

Milieu surveillé  :
Eaux superficielles, fréquence (n/an) :
Eaux souterraines, fréquence (n/an) : 2
Autre : L'AP actuel ne courrait que sur 2004 et 2005. Modalités à refixer par AP en fonction des résultats de la surveillance demandée en octobre 2014 à Coop Atlantique

 

Etat de la surveillance :
Absence de surveillance justifiée
Raison :

Surveillance différée en raison de procédure en cours
Raison :

Début de la surveillance :
Arrêt effectif de la surveillance :

Résultat de la surveillance à la date du 03/03/2006  :  1 LA SITUATION RESTE STABLE

Résultat de la surveillance, autre : Un bilan quadriennal sera demandé.


Restrictions d'usage et mesures d'urbanisme

Restriction d'usage sur :
L'utilisation du sol (urbanisme)
L'utilisation du sous-sol (fouille)
L'utilisation de la nappe
L'utilisation des eaux superficielles
La culture de produits agricoles



Mesures d'urbanisme réalisées :
Servitude d'utilité publique (SUP)
Date de l'arrêté préfectoral :

Porter à connaissance risques, article L121-2 du code de l'urbanisme
Date du document actant le porter à connaissance risques L121-2 code de l'urbanisme :

Restriction d'usage entre deux parties (RUP)
Date du document actant la RUP :

Restriction d'usage conventionnelle au profit de l'Etat (RUCPE)
Date du document actant la RUCPE :

Projet d'intérêt général (PIG)
Date de l'arrêté préfectoral :

Inscription au plan local d'urbanisme (PLU)

Acquisition amiable par l'exploitant

Arrêté municipal limitant la consommation de l'eau des puits proche du site


Informations complémentaires :


Traitement effectué

Mise en sécurité du site
  Interdiction d'accès
  Gardiennage
  Evacuation de produits ou de déchets
  Pompage de rabattement ou de récupération
  Reconditionnement des produits ou des déchets
 Autre :

 

Traitement des déchets ou des produits hors site ou sur le site
  Stockage déchets dangereux
  Stockage déchets non dangereux
  Confinement sur site
  Physico-chimique
  Traitement thermique
 Autre :

 

Traitement des terres polluées
  Stockage déchets dangereux
  Stockage déchets non dangereux
  Traitement biologique
  Traitement thermique
  Excavation des terres
  Lessivage des terres
  Confinement
  Stabilisation
  Ventilation forcée
  Dégradation naturelle
 Autre :

 

Traitement des eaux
Rabattement de nappe
Drainage
Traitement : SUR SITE
Air stripping
Vapour stripping
Filtration
Physico-chimique
Biologique
Oxydation (ozonation...)
Autre : séparateur d'hydrocarbures puis filtre charbon actif

Imprimer la fiche Pour tout commentaire Contactez-nous