Fiche | Base des anciens sites industriels et activités de service

IDF9300745

Imprimer le descriptif

Fiche Détaillée

Pour connaitre le cadre réglementaire et la méthodologie de l'inventaire historique régional, consultez le préambule départemental.

1 - Identification du site

Unité gestionnaire : IDF
Date de création de la fiche : (*) 19/05/2003
Raison(s) sociale(s) de l'entreprise :
Raison sociale Date connue (*)
GEC ALSTHOM (SA) ; Sté ALSTHOM ATLANTIQUE ; Sté CGEE ALSTHOM ; Ets DELLE ALSTHOM ; Sté GENERALE de CONTRUCTIONS ELECTRIQUES et MECANIQUES ALSTHOM
Siège(s) social(aux) de l'entreprise :
Siège social Date connue
DELLE-ALSTHOM (1967) : Villeurbanne (Rhône) 01/01/1111
Etat de connaissance : Inventorié
Autre(s) identification(s) :
Numéro Organisme ou BD associée
22012 DREIF

2 - Consultation à propos du site

3 - Localisation du site

Adresses :
Numéro Bis Ter Type voie Nom voie
23 rue BATELIERS des ; 94 boulevard VICTOR HUGO
Code INSEE : 93070
Commune principale : SAINT-OUEN (93070)
Zone Lambert initiale : Lambert I
 
Projection L.zone (centroïde) L2e (centroïde) L93 (centroïde) L2e (adresse)
X (m) 599,540 599,539 650,909 599,681
Y (m) 134,681 2,434,920 6,868,268 2,434,735
Préc.XY       numéro
Altitude (m) : 31.5
Précision altitude (Z) en m : NGF
Carte géologique :
Carte Numéro carte Huitième
PARIS 183 2
Carte(s) et plan(s) consulté(s) :
Carte consultée Echelle Année édition Présence du site Référence dossier
AC93070-10Fi155 situation 1967 Oui
CAUE93 - patrimoine industriel de SAINT-OUEN installations Oui
Autre(s) commune(s) concernée(s) :
Code INSEE Nom Arrondissement
93070 SAINT-OUEN
Commentaire(s) : "23 à 33" L'usine est délimitée au Nord par la rue Albert Dhalenne, au Sud par la rue des Bateliers, à l'Est par le Boulevard Victor Hugo, à l'Ouest par les voies du chemin de fer industriel.

4 - Propriété du site

Nombre de propriétaires actuels : ?

5 - Activités du site

Etat d'occupation du site : En activité
Date de première activité : (*) 01/01/1917
Origine de la date : DCD=Date connue d'après le dossier
Historique des activités sur le site : 
N° activité Libellé activité Code activité Date début (*) Date fin (*) Importance groupe SEI Date du début Ref. dossier Autres infos
1 Chaudronnerie, tonnellerie C25.22Z 01/01/1917 31/12/2001 2ième groupe DCD=Date connue d'après le dossier CAUE93 - inventaire du patrimoine industriel de SAINT-OUEN fiche 15
2 Mécanique industrielle C25.62B 01/01/1917 31/12/2001 2ième groupe DCD=Date connue d'après le dossier CAUE93 - inventaire du patrimoine industriel de SAINT-OUEN fiche 15
3 Fabrication et réparation de moteurs, génératrices et transformateurs électriques C27.11Z 01/01/1917 31/12/2001 1er groupe DCD=Date connue d'après le dossier CAUE93 - inventaire du patrimoine industriel de SAINT-OUEN fiche 15
4 Sciage, rabotage, imprégnation du bois ou application de vernis... C16.10 01/01/1921 31/12/1994 DCD=Date connue d'après le dossier AC93070-404W20 ; AD93-SC8682
5 Forge, marteaux mécaniques, emboutissage, estampage, matriçage découpage ; métallurgie des poudres C25.50A 01/01/1921 31/12/2001 2ième groupe DCD=Date connue d'après le dossier AC93070-404W20 ; AD93-SC8682
6 Traitement et revêtement des métaux (traitement de surface, sablage et métallisation, traitement électrolytique, application de vernis et peintures) C25.61Z 01/01/1921 31/12/2001 1er groupe DCD=Date connue d'après le dossier AC93070-404W20 ; AD93-SC8682
7 Dépôt de liquides inflammables (D.L.I.) V89.03Z 01/01/1921 31/12/2001 1er groupe DCD=Date connue d'après le dossier AC93070-404W20 ; AC93070-404W7 ; AC93070-404W4 ; AC93070-404W8 ; CAUE93 - inventaire du patrimoine industriel de SAINT-OUEN fiche 15 ; AC93070-10Fi155 ; AD93-SC8682 ; PREF93 S34 00312 A ; PREF93 S34 00313 A
8 Compression, réfrigération D35.45Z 01/01/1994 31/12/2001 3ième groupe DCD=Date connue d'après le dossier PREF93 S34 00312 A ; PREF93 S34 00313 A
 
Exploitant(s) du site :  
Nom de l'exploitant ou raison sociale Date de début d'exploitation (*) Date de fin d'exploitation (*)
Cie FRANÇAISE EXPLOITA. PROCEDES THOMSON-HOUSTON 01/01/1917 31/12/1927
CGEE ALSTHOM (Sté) 01/01/1928 31/08/2003
Sté GENERALE de CONTRUC. ELEC. et MECA. ALSTHOM 01/01/1928 31/12/2001
DELLE ALSTHOM (Ets) 01/01/1967 31/12/2001
ALSTHOM ATLANTIQUE SIGNALISATION (Sté) 01/01/1982 31/08/2003
GEC ALSTHOM (SA) 01/01/1989 31/12/2001

6 - Utilisations et projets

7 - Utilisateurs

8 - Environnement

Milieu d'implantation : Industriel
Substratum : Calcaire tendre/Craie
Code du système aquifère : 013
Nom du système aquifère : PARISIS-VALOIS-TARDENOIS-SOISSONNAIS

9 - Etudes et actions

10 - Document(s) associé(s)

11 - Bibliographie

Source d'information : S1 : AC93070-404W20 ; AD93-SC8682

12 - Synthèse historique

Historique : HISTORIQUE (S5) :
En 1917, la Compagnie française pour l'exploitation des procédés THOMSON-HOUSTON acquiert le dernier grand parc de Saint-Ouen. L'usine est édifiée en 1921 avec 70 000 m2 d'ateliers construits.
L'entreprise possède une situation privilégiée : à proximité de la Seine et du chemin de fer (elle dispose d'ailleurs d'une voie ferrée qui pénètre dans l'usine), elle donne de l'autre côté sur l'une des grandes artères de la ville.
A l'aide des capitaux de dommages de guerre, la construction de 5 halls est prévue, avec comme objectif la fabrication de matériel ferroviaire.
En 1921, 1 000 ouvriers travaillent dans ses ateliers, qui appartiennent à l'une des plus grandes entreprises européennes de production de matériel électrique et, à sa création, son activité s'étend à la fabrication de matériel tournant et fixe : c'est-à-dire des transformateurs et des appareillages haute-tension.

18/11/1921 (S1 et S7) : autorisation préfectorale, classe 2 :
- 2 D.L.I. souterrains de 48 000 litres et 6 000 litres
- atelier d'application de vernis
- atelier d'application d'émail
- découpage et forgeage des métaux
- décapage et trempe des métaux
- travail du bois

12/08/1924 (S1 et S7) : autorisation préfectorale, classe 2 :
- appareils producteurs d'acétylène
- atelier de grosses oeuvres de chaudronnerie
- découpage, emboutissage, estampage, forgeage et matriçage des métaux par choc

1928 (S5) : La Sté Alsacienne de Constructions Mécaniques (fondée en 1826) et de la Cie Française THOMSON-HOUSTON (créée en 1893), les deux plus puissantes sociétés françaises de matériel électrique, fusionnent et donnent naissance à la Sté Générale de Constructions Electriques et Mécaniques ALSTHOM.
En 1930, 1 392 ouvriers travaillent à l'équipement des centrales et des postes d'interconnexion, ainsi qu'à l'utilisation industrielle du courant alternatif.

16/12/1931 (S1 et S7) : autorisation préfectorale, classe 2 :
- extension de l'atelier de travail du bois

1932 (S5) : une nouvelle fusion avec les Constructions Electriques de France ajoute à l'apport technique de ses fondateurs en matière d'appareils générateurs et transformateurs d'électricité, celui du matériel hydraulique et de la traction électrique.

31/07/1933 (S1 et S7) : autorisation préfectorale, classe 2 :
- application d'huiles sécatives

21/02/1942 (S7) : autorisation dépôt mixte de LI de 1 ère catégorie (4 500 l - 2 ème classe) et 2 ème catégorie avec transvasement

13/04/1943 (S7) : autorisation pour 4 appareils générateurs supplémentaires d'acétylène (2 ème classe)

17/02/1949 (S7) : autorisation
- dépôt de 300 m3 de Li de 2 ème catégorie - 1 ère classe
- dépôt de 1 800 l à 4 500 l de Li de 2 ème catégorie - 3 ème classe
- extension de la chaudronnerie de grosses oeuvres - 2 ème classe

18/12/1950 (S1 et S7) : autorisation préfectorale, classe 1 :
-D.L.I. de 2ème catégorie, 300 m3 à 950 m3 (dépôt aérien)

1967 (S2) : Ets DELLE-ALSTHOM (siège social à Villeurbanne dans le Rhône), 23 rue des Bateliers à Saint-Ouen

09/01/1967 : autorisation préfectorale, classe 1 :
- atelier d'application à froid sur support quelconque de vernis et peintures (à l'exclusion des vernis gras), application au trempé, quantité > 3 000 litres, classe 1
- atelier de cuisson (séchage) de vernis et peintures à base de diluants (solvants) formés d'alcools (LI 1ère cat.). Le séchage est effectué dans une enceinte à une température comprise entre 120°C et 150°C, classe 2
Sté CGEE Alsthom (siège social : 13 rue Antoine Reynaud à Levallois Perret, 92) , 25 rue des Bateliers à Saint-Ouen

03/09/1973, autorisation préfectorale, classe 2 :
- atelier d'application à froid de vernis et peintures

1982 (S3) : Sté ALSTHOM ATLANTIQUE, 33 rue des Bateliers à Saint-Ouen, signalisation

28/10/1982, autorisation préfectorale, classe 1 :
- installation d'application par pulvérisation à froid dans deux cabines situées à l'intérieur de l'atelier, de vernis à base de liquides inflammables de la 1ère catégorie sur des pièces mécaniques et de la tôlerie, la quantité utilisée par jour étant comprise entre 25 litres et 100 litres de vernis

20/12/1994 : autorisations préfectorales :
- installation de réfrigération et compression avec des pressions supérieures à 1 bar, 50 kwatts < puissance < 500 kwatts
- parcs de garages-hôtels, 250 < nbre véhicules < 1000

Description (S5) :
Surface du terrain : 70 000 mètres carrés
L'usine couvre la majeure partie du terrain de l'ancien champ de courses, délimité au Nord par la rue Albert Dhalenne, au Sud par la rue des Bateliers, à l'Est par le Boulevard Victor Hugo, à l'Ouest par les voies du chemin de fer industriel. La moitié Ouest du terrain est occupée par des jardins ouvriers et les terrains de sport du personnel.
Les batiments de l'usine en brique et béton sont groupés sur la moitié Est du terrain. Ils sont séparés de l'avenue Victor Hugo par un terrain nu dont une bande en bordure de l'avenue, de 30 à 90 mètres de large, appartenait à la Sté BLISS et à la Municipalité.
En bordure de la rue des Bateliers, sur une longueur de 356 mètres s'élèvent les bureaux, l'école d'apprentissage et les services sociaux.
Les ateliers comportent 3 halls parallèles orientés Nord/Sud, séparés les uns des autres par une rue. Le hall de la chaudronnerie est le plus à l'Ouest ; il s'étend entre le parc à charbons au Sud et la cour d'entrée de la rue Adrien Meslier au Nord.

DOCUMENTATION :
Comité d'Etablissement Alsthom-Savoisienne, usine de Saint-Ouen (Mémoires d'usine, mémoires d'avenir, Paris 1985).

13 - Etudes et actions Basol

 
(*) La convention retenue pour l'enregistrement des dates dans la banque de données BASIAS est la suivante :
- si la date n'est pas connue, le champ est saisi ainsi : 01/01/1111, ou sans date indiquée.
- si les dates ne sont pas connues mais qu'une chronologie relative a pu être établie dans une succession d'activités, d'exploitants, de propriétaires, ...etc., les champs "date" sont successivement :
  • - 01/01/1111,
  • - 01/01/1112,
  • - 01/01/1113,
  • - ou sans date indiquée,
- si l'année seule est connue, le champ date est : 01/01/année précise,
- si la date est connue précisément, elle est notée : jour/mois/année.